Chargement
Love P2N

Papillons de Nuit

2015 – 2020 : P2N devient une expérience

2015, 2016 et 2017 marquent des années de stabilité après le record de 2014. Le Village Partenaires continue de se développer et un nouveau cycle est amorcé dans le développement du festival. L’objectif est désormais de se concentrer sur l’expérience festivalière : Papillons de Nuit, c’est bien plus que des concerts !

2015, UN NOUVEAU TOURNANT

Un nouveau cycle commence à s’amorcer dans l’identité du festival après le succès de 2014 : pour ses 15 ans, Papillons de Nuit se parfait d’une nouvelle création graphique designée par l’agence Murmure. Toujours sur la communication, P2N obtient un Festival Award pour la meilleure communication web de l’année ! En parallèle, Papillons de Nuit lance Pay&Play, devenant ainsi le premier festival en France à proposer un paiement dématérialisé. 

LES SERVICES ET LES ANIMATIONS SE DÉVELOPPENT 

Papillons de Nuit, c’est une expérience complète que le festivaliers vit pendant plusieurs jours. Depuis quelques années, un accent particulier est mis sur les services et animations, à la fois sur le site du festival, mais aussi sur le camping. Après la sensation de la Tour Eiffel en 2017, Papillons de Nuit installe une Grande Roue sur le site, offrant ainsi aux festivaliers un panorama exceptionnel sur la belle campagne normande. En 2018, un espace entièrement dédié aux enfants et adolescents est inauguré. L’Espace Famille accueille désormais 1 800 têtes blondes à chaque édition ! L’année dernière, le plus grand toboggan gonflable d’Europe fait son apparition sur le camping. Cette volonté de proposer des services additionnels aux concerts prouve, une fois de plus, que Papillons de Nuit ne se repose pas sur ses lauriers, cherchant chaque année à se ré-inventer en repensant l’expérience festivalière. 

La Tour Eiffel en 2017 ©Nicolas Patault

LA SCÈNE ODÉZIA 

Depuis toujours, Papillons de Nuit se veut soutien des groupes régionaux. En leur offrant la possibilité de se produire sur scène, P2N promet un vent de fraîcheur musical sur le festival. Installée sur la place du bourg de Saint-Laurent-de-Cuves, la scène Odézia voit défiler 6 artistes locaux à chaque édition, depuis 2017. 

2019, UNE ANNÉE QUI RESTERA DANS LES MÉMOIRES ! 

Malgré des conditions météorologiques plus que capricieuses, l’édition 2019 et ses 75 000 festivaliers prouve une fois de plus que Saint-Laurent-de-Cuves jouit d’une réputation qui va bien au-delà de ses frontières ! De Zazie à Maître Gims en passant par Bigflo & Oli, Kendji Girac ou encore Orelsan, Papillons de Nuit a réussi à proposer une fois de plus des concerts événements dont chacun se souviendra encore longtemps. 

2019, une année mémorable ! ©Nicolas Patault

LES 20 ANS REPORTÉS 

À l’aube des 20 ans, le bilan plus que positif de ce millésime 2019 donnait ainsi la couleur : l’édition anniversaire aurait dû permettre de passer la barre symbolique du million de spectateurs accueillis depuis le début de l’aventure. Une prouesse que l’association, ses 1 400 bénévoles, 26 administrateurs et 3 salariés étaient impatients de fêter. La situation sanitaire mondiale en a décidé autrement et Papillons de Nuit, après un premier report envisagé pour août a dû communiquer la plus difficile décision depuis sa création : l’édition 2020 ne verra pas le jour et les 20 ans du festival se fêteront en 2021. 

MAIS AUSSI…

Toujours dans la mouvance des réflexions autour du développement durable, le festival créé l’équipe Eco-Papillons en 2015. Le choix de buvette et de restauration s’étoffe. De la galette végétarienne à l’incontournable sandwich saucisse, en passant par l’intemporel bar à tripes, il y en a pour tous les goûts à P2N ! En 2018, Papillons de Nuit lance la ROC, bière artisanale spécialement brassée pour le festival, à quelques encablures du Mont-Saint-Michel ! 

La ROC, bière artisanale spécialement brassée pour le festival ! ©Nico M Photographe

LA PROG’

Caprices de star
En 2015, Papillons de Nuit accueille une artiste bien connue pour être ingérable : Lauryn Hill ! Pas d’exceptions cette fois ci puisque c’est avec 1h de retard que l’artiste a effectué son concert sous les huées du public, du jamais vu à P2N. Une piètre performance que Yannick Noah, qui jouait juste après à réussi à faire oublier. 

Le changement de date
Historiquement, Papillons de nuit s’est toujours positionné sur le week-end de la Pentecôte. Une exception a confirmé la règle : 2016 ! Indochine n’étant disponible que le vendredi 20 mai, les organisateurs ont décidé de décaler le festival d’une semaine. Une bonne décision puisque ce concert est devenu un record de fréquentation ! 

La belle histoire
Plusieurs artistes ont fait leur première grande scène à Saint-Laurent-de-Cuves, c’est le cas de Bigflo & Oli, Shaka Ponk ou encore Selah Sue. Cette dernière a été découverte sur Érébia en 2011. 4 ans après, l’artiste marque un retour triomphal en tant que tête d’affiche sur Vulcain. Entre temps, plusieurs albums ont contribué à la réputation internationale de la chanteuse. Émue de revenir dans le festival qui l’a lancée, Selah Sue a expliqué au public qu’elle était heureuse de revenir jouer à Papillons de Nuit. 

Selah Sue en 2015 ©David Gallard

Le chouchou de Papillons de Nuit
Si il y a bien une figure régionale qu’on a plus besoin de présenter, c’est bien Orelsan ! Rappeur caennais, Orelsan assume son statut de poids lourd du rap et sa réputation n’est plus à faire. Avec ses 3 passages à Saint-Laurent-de-Cuves, il a un lien particulier avec le festival. Son concert, en 2019, a fait une fois de plus, sensation ! 

 

Commentaires