Chargement...

Papillons de Nuit

Bravo les Pap’s !

Depuis trois éditions, l’équipe Eco-Papillons a pris à bras-le-corps la gestion des déchets et vous sensibilise au tri, tout en vous invitant à laisser votre campement propre à votre départ. Découvrez le résultat de vos efforts et tout ce que nous faisons pour le développement durable !

37% de déchets valorisés

Si vous deviez deviner, combien de tonnes de déchets pensez-vous que le festival récolte chaque année ? 20, 40, 50 tonnes ? Pour 2017, nous en sommes à… 75,48 tonnes (soit l’équivalent de 12 éléphants qui feraient une pyramide sur la balance) ! Un chiffre qui évolue chaque année, et pas forcément en fonction de la fréquentation : par exemple en 2015, 69 tonnes de déchets ont été collectées.
En 2017, 48 tonnes d’ordures ménagères trônent en haut du podium, suivi du verre (24 tonnes) et des “corps creux” plastique et carton (4 tonnes). Ces derniers sont heureusement valorisés par le centre de tri qui retraite nos déchets. Cela fait donc 37% de déchets recyclés, une belle progression comparé aux années précédentes, où le résultat du tri était tristement de 5% avant la création de l’équipe. Pour 2018, on parie qu’on fait encore mieux ?

Il n’y a pas que les poubelles dans la vie !

Trier ses déchets, c’est simple et basique comme dirait le rap normand, et pourtant ce n’est qu’une infime partie du travail de P2N pour limiter son empreinte écologique. Vos gobelets réutilisables et les toilettes sèches sont la face émergée de l’iceberg, mais nous travaillons aussi sur des axes moins connus. Par exemple, nous privilégions toujours les fournisseurs locaux lorsque cela est possible. Coucou les 16 000 saucisses produites à Saint-Laurent-de-Cuves ! Et nous avons également conçu des éléments d’aménagement en bois de palette recyclé pour cette édition.

Moins de fioul, plus de navettes

Mais saviez-vous aussi que cette année, nous avons investi pour passer 15% de notre éclairage du site en LED ? Toute l’alimentation électrique a aussi été repensée pour limiter le nombre de groupes électrogènes. Pour la première fois en France, un festival a alimenté ses scènes grâce à un quadri pack, équivalant à quatre groupes électrogènes, réduisant ainsi sa consommation de fioul de 30% !
Et grâce aux partenariats avec les communautés Mont-Saint-Michel Normandie et Villedieu Intercom, plus de 800 d’entre vous se sont rendus à P2N grâce aux navettes gratuites. Un service repensé et multiplié avec une centaine de voyages proposés depuis Avranches et Villedieu-les-Poêles pendant le week-end. Soit une fréquentation des navettes multipliée par 10 par rapport à 2016 !

Commentaires