Chargement
Love P2N

Papillons de Nuit

Ceux qui font le festival #2 : le Village Partenaires

Nombre d’entre vous savent que Papillons de Nuit est organisé par une association. Mais savez-vous qui sont celles et ceux qui composent R.O.C. en Baie ? Ils sont 27 administrateurs et 3 salariés répartis dans différentes commissions (restauration, programmation, communication, sécurité…) et oeuvrent toute l’année pour faire de P2N l’événement inoubliable que vous connaissez tous. 

Le moment est venu de valoriser ces bénévoles passionnés, ces personnes qui donnent de leur temps, sans compter, pour que vous puissiez vivre 3 jours formidables. Ils s’appellent Christophe, Sylvain, Nicolas, Sophie, Clarisse, Fanny, ils ont 30, 40, 50 ans, ils sont agriculteurs, instituteurs, retraités et ils seront tous mis à l’honneur. Plusieurs fois par semaine, vous retrouverez une interview avec les différentes commissions du festival et les bénévoles qui les composent. 

C’est au tour de Rémi, Guillaume, Nicolas, Denis et Thomas d’être sous le feu des projecteurs ! Tous s’occupent du Village Partenaires. 

Quelles sont vos missions pendant l’année ? 

Denis* : Je suis arrivé dans le bureau au printemps, Alain (finances & comptabilité) m’a proposé de le seconder à la gestion et l’accompagnement des bénévoles au Village Partenaires. 

Thomas* : Je suis prestataire avec ma société TBMS pour assurer la régie commerciale du festival. Mon rôle est de mettre en relation l’organisation avec des sociétés privées qui souhaitent être partenaires de l’événement et d’assurer la commercialisation des prestations de relations publiques que nous proposons au Village Partenaires.

Remi* : À la création du festival j’ai milité pour que des partenaires nous accompagnent car cela était vital financièrement. Ça a commencé par quelques banderoles publicitaires. Tout au long de l’année nous fédérons les partenaires dans un réseau (club) afin de les écouter, de les fidéliser et leur proposer la meilleure prestation. 

Nicolas* : Durant l’année, je suis membre de la commission programmation à titre personnel. Pour le Village Partenaires, mon rôle est d’étudier les différents besoins et les différentes idées de la commission et de trouver des solutions/prestataires pour y répondre, d’établir des plans et plannings d’interventions pour préparer le montage.

Guillaume* : Mon rôle depuis 2012, en collaboration étroite avec Rémi, Nico et maintenant Denis, est de faire en sorte que le festival puisse proposer un Village Partenaires attractif, accueillant et convivial.
Nous cherchons ensemble à toujours faire évoluer l’offre de cet endroit que nous avons su rendre particulier. La régie commerciale nous a permis de développer de façon rapide et conséquente cette source financière essentielle à la vie de notre rendez-vous culturel. 

Vue du Village Partenaires par © Septième Ciel

L’importance des partenaires pour P2N ?

Denis : Une double importance : une importance financière de part leur participation, mais les partenaires apportent également un rayonnement et une notoriété au festival de part leur diversité. 

Thomas : Je partage l’avis de Denis à 100% !  Au-delà de l’apport financier qui sécurise une partie du budget global, l’ouverture vers les entreprises privées a permis à un public “différent” d’accéder au festival et de le découvrir. 

Remi : Cela répond aussi à l’objectif du festival de développer une dynamique économique régionale et peut-être nationale demain ou après-demain. De plus, cela correspond désormais à l’attente de nombreux d’entre eux d’entrer en réseau B to B et amical. 

Nicolas : Au-delà de l’aspect financier, vital désormais pour la survie de P2N, les partenaires apportent une crédibilité et un sérieux indéniables au festival. On est loin désormais de l’image du début : “une scène dans le fond d’un champ”. 

Guillaume : C’est tout ça à la fois ! Les partenaires agissent comme soutien financier essentiel pour ne pas dire vital pour P2N, nous permettent d’avoir un public élargi qui n’aurait pas forcément franchi le pas sans cette offre tout en créant une dynamique économique régionale. Certains partenaires sont de véritables ambassadeurs et véhiculent l’image et la notoriété du festival au-delà de notre territoire local. C’est un relais de communication qui peut s’avérer très efficace ! 

Pourquoi les entreprises s’impliquent-elles autant dans le festival à votre avis ?

Denis : Pour plusieurs points à mon avis : leur image, la réputation du festival, le sérieux de l’organisation et l’ancrage au territoire.

Thomas : L’offre du Village Partenaires est un compromis idéal pour inviter des clients ou des collaborateurs. C’est l’occasion pour beaucoup de passer un agréable moment autour de la musique tout en restant dans un contexte de “business” qui n’est pas incompatible avec l’univers du festival.

Remi : Les partenaires sont de véritables ambassadeurs qui sont très attachés à LEUR FESTIVAL ! 

Nicolas : Les partenaires doivent être beaucoup sollicités par le fait de permettre à des festivaliers de bénéficier du festival de façon plus confortable. 

Guillaume : Les copains ont déjà tout dit. 😉 Le Village Partenaires est avant tout un lieu d’échanges avec des prestations de qualité pour accueillir clients, amis ou fournisseurs. Associer leur nom au festival est valorisant en termes de notoriété et cela leur permet de participer différemment à un événement festif tout en contribuant au développement culturel de la région. 

Intérieur de la prestation Noeud Pap par © Nicolas Mérienne

Comment animez-vous le réseau partenaires tout au long de l’année ? 

Thomas : Nous proposons des rencontres telles que des petits déjeuners ou dîner des partenaires et des visites en entreprises. Nous les informons via une newsletter personnalisée et depuis l’an dernier, nous utilisons aussi l’envoi de SMS pour communiquer plus rapidement avec eux. On a également une page Facebook dédiée aux partenaires. 

Guillaume : Soucieux de toujours développer le nombre de soutiens pour le festival, nous mettons notre propre carnet d’adresses à contribution, nous sommes présents dans plusieurs clubs d’entreprises et autres associations par ce biais également. 

Que faites-vous pendant le festival ? 

Denis : Jusqu’à l’an dernier j’étais bénévole à la buvette. 

Thomas : Essentiellement, je m’assure que l’ensemble des partenaires et leurs invités soient bien accueillis et passent un bon moment au Village Partenaires. Je communique aussi beaucoup avec le régisseur technique du village, Nicolas, pour assurer avec lui la bonne mise en place des prestataires tels que les traiteurs, fournisseurs de boissons, contrôle d’accès…

Remi : C’est principalement entretenir la relation avec les partenaires et leurs invités. On répond à beaucoup d’interrogations des bénévoles sur le fonctionnement du Village. On gère aussi les petits problèmes matériels avec le régisseur. 

Nicolas : On veille à ce que tout se passe bien sur le Village et à ce que tout le monde en sorte content !

Guillaume : Faire en sorte que chaque partenaire me dise :  « c’était top on revient l’an prochain ! »

 

* Denis a 64 ans. Jeune retraité, il était auparavant agriculteur. Membre du bureau depuis 2020, Denis est bénévole depuis une dizaine d’années. 

* Nicolas a 39 ans. Il est chef d’entreprise dans l’événementiel. Arrivé dans l’association en 2004, Nicolas a exercé plusieurs rôles : stagiaire, salarié, prestataire, partenaire et bénévole. 

* Thomas a 46 ans. Prestataire du festival, il s’occupe de la régie commerciale de Papillons de Nuit depuis 11 ans. 

* Guillaume a 44 ans. Chef d’entreprise, Guillaume est bénévole depuis la première édition. 

* Rémi a 65 ans. Ex-dirigeant de société, Rémi est désormais retraité. Membre fondateur du festival, il s’occupe depuis 2001 des partenaires. 

Commentaires